L’INSAISISSABLE SINGE QUI ÉTERNUE

Le rhinopithèque du Yunnan, ou singue qui éternue, est la plus menacée des trois espèces de rhinopithèques de Chine. Cet insaisissable et timide primate a été aperçu pour la première fois au XIXème siècle mais n’a pu être étudié avant les années 1990. Il vit à de altitudes plus élevées que n’importe quel primate connu, où il se nourrit de lichen. Sa survie dans des conditions aussi extrêmes n’est rendue possible que par une mutation de sa séquence d’ADN génomique, qui le rend résistant à la privation d’oxygène. Malheureusement, la déforestation et la chasse ont décimé la population, qui compte 17 groupes de moins de 1 700 animaux dans le Yunnan et les régions voisines. Au LUX* Tea Horse Road, vous pourrez visiter la réserve naturelle de la montagne de Baima, un sanctuaire où ces belles créatures sont protégées. L'un d'entre eux, Bailian (visage blanc), est adoré des visiteurs. Après le décès de sa moitié, il s'est a reporté son affection sur l'homme.