Une saveur ancestrale

UNE SAVEUR ANCESTRALE

Le thé au beurre, très populaire au Tibet et partie intégrante de la culture locale, est l'un des piliers de la Route du Thé et des Chevaux.

Le thé au beurre, très populaire au Tibet et partie intégrante de la culture locale, est l'un des piliers de la Route du Thé et des Chevaux. Si la découverte (VIIe siècle, au Tibet) et le commerce du thé sont à l'origine de la Route du Thé et des Chevaux (voir [link to Pu’er tea article]), la boisson elle-même a fortement évolué depuis l'époque lointaine où elle était dégustée par les habitants du sud du Yunnan et de la Chine entière. Appelé po cha, bod ja, ja srub ma ou encore suyou cha (酥油茶) par les Chinois, le thé au beurre est préparé à partir de beurre de yak et de sel. Peu de gens autres que les Tibétains eux-mêmes se sont déjà aventurés à goûter cette boisson, particulièrement nutritive. Le thé est d'abord bouilli et longuement infusé, généralement pendant une heure. Une noix de beurre de yak (plus précisément, de beurre de dri, la femelle de l'espèce) est ajoutée dans une grande baratte cylindrique (voir photo) appelée mdong mo, accompagnée d'une poignée de sel. Le thé infusé est ajouté, puis le mélange est baratté à l'aide d'un piston. Comme l'écrivain et explorateur britannique Spencer Chapman l'a parfaitement décrit, « le résultat obtenu est un liquide pourpre d'un goût inhabituel pour le thé, quoiqu'excellent en soupe. » Le thé au beurre est bu en grandes quantités par les Tibétains qui, fidèles à leur sens de l'hospitalité, le servent systématiquement à leurs hôtes. Il est de coutume de remplir de nouveau le bol de thé au beurre après chaque gorgée, afin de ne jamais laisser le récipient vide. Si la rancidité du beurre de dri peut rebuter le néophyte, son goût semble ne pas déranger le moins du monde les Tibétains. Le thé au beurre n'est pas votre truc ? Après en avoir bu une première gorgée, laissez votre bol de côté, qui sera alors de nouveau rempli par votre hôte. Puis, avant de prendre congé, buvez le breuvage d'un seul trait. De cette manière, l'honneur et le protocole seront saufs !